Concours Lamy de la Concurrence 2014 : Les plaidoiries finales !

Concours Lamy Concurrence Les deux équipes finalistes de la cinquième édition du Concours Lamy de la Concurrence 2014 ont été sélectionnées.

Les plaidoiries finales se dérouleront cette année à la Cour de justice de l’Union européenne ! Elles auront lieu  le lundi 16 juin 2014 devant un Jury composé de :
-    François Biltgen, Juge à la Cour de justice, Président du Jury, édition 2014
-    Laurence Ballone-Burini, Directrice juridique, Eiffage Construction
-    Claire Favre, Président de chambre honoraire à la Cour de cassation, vice-présidente de l’Autorité de la concurrence
-    Marie Malaurie, Agrégée des Facultés de droit, Professeur à l’Université de Versailles-Saint-Quentin en Yvelines
-   Léna Sersiron, Avocat, Baker & McKenzie

L’équipe gagnante recevra une offre de stage pour chacun de ses membres titulaires au sein du cabinet Baker & McKenzie et de la société Eiffage Construction dans des conditions à convenir à l’issue du Concours, ainsi qu’un ouvrage de son choix issu du catalogue Lamy.
Les membres des deux équipes finalistes recevront en outre un abonnement à la Revue Lamy de la concurrence d’une durée d’un an et un spécimen du Lamy Droit économique.
Les résultats du Concours et les plaidoiries finales seront publiés dans la Revue Lamy de la concurrence.

Rendez-vous donc  le 16 juin à la Cour de justice de l’Union européenne pour la finale du Concours Lamy de la concurrence. Attention : inscription obligatoire !

Adresse de la Cour de justice : rue du Fort Niedergrünewald, Luxembourg
Heure : à partir de 14h30. Veuillez vous munir d’une pièce d’identité.
Renseignements et inscriptions : concoursconcurrence@wolters-kluwer.fr

Parution du Mémo Social 2014

Qui ne s’est jamais égaré dans les méandres de la législation sociale en cherchant à répondre à une question pourtant simple ? Entre les manuels de droit trop théoriques et les études spécialisées trop complexes, obtenir une réponse de façon rapide relève bien souvent d’une véritable gageure. La nouvelle édition du Mémo social, mise à jour et enrichie, offre à tous les praticiens du droit social, qu’ils soient ou non juristes, une information claire et accessible en droit du travail et de la sécurité sociale.
Outil de travail indispensable, le Mémo social 2014 couvre en un seul volume l’ensemble de la réglementation en l’étayant par la jurisprudence la plus récente. Il aborde de façon exhaustive tous les aspects du droit social, qu’il s’agisse des relations individuelles et collectives de travail, de la formation professionnelle, du dialogue social, de la sécurité sociale, de la retraite… Cette édition tient compte de la réforme en cours de la formation professionnelle. Conçu pour un usage pratique et aisé, cet ouvrage est rédigé dans un langage simple. Un index thématique de plus de 2700 entrées permet une recherche rapide parmi 70 chapitres classés par ordre alphabétique.

Commander l’ouvrage

Contentieux de la circulation routière (2ème édition)

Visuel contentieux de la circulation routièreDepuis la loi du 10 juillet 1989 instaurant le permis à points, la mortalité sur la route a connu une baisse spectaculaire. Mais la lutte pour la sécurité routière est assortie d’un arsenal répressif, qui s’est intensifié avec la loi LOPPSI 2 de 2011, renforçant les procédures administratives et pénales. Cette politique s’est traduite par une croissance exponentielle des verbalisations des automobilistes, mais aussi du contentieux de la circulation routière.

Cet ouvrage permet de mieux comprendre l’élaboration des règles nombreuses et variées du Code de la route qui font aujourd’hui du droit de la circulation une spécialité à part entière extrêmement technique, à la convergence du droit pénal et du droit administratif.

Réédition attendue d’un des premiers ouvrages de la collection Lamy Axe Droit.

Les auteurs, praticiens expérimentés et reconnus en la matière, abordent à la fois le volet administratif du droit de la circulation en détaillant tout le fonctionnement de la suspension administrative du permis de conduire et du permis à points, et son volet pénal, en évoquant tant les modalités de traitement judiciaire des infractions que les règles liées à la matérialité de ces infractions.

Ils analysent tous les mécanismes juridiques spécifiques au droit routier, ainsi que les atteintes aux grands principes du droit de la défense afférents à la mise en place de ces mécanismes. Enfin, sont traitées les difficultés auxquelles les automobilistes doivent faire face, que ce soit dans le cadre de la constatation de l’infraction, de son imputation financière ou encore dans les conditions d’accès au juge.

Cette deuxième édition mise à jour offre aux professionnels du droit ̶juristes, avocats et magistrats — une source de documentation importante sur l’état actuel des textes, les dernières jurisprudences et la doctrine la plus récente.

Les auteurs, Rémy JOSSEAUME et Jean-Baptiste LE DALL, tous deux avocats,  sont des spécialistes reconnus de la matière.

Commandez l’ouvrage

Perquisitions chez l’avocat – offre de souscription

L’actualité judiciaire récente, dans le cadre des « affaires » (Tapie, Bettencourt, Cahuzac et autres), a braqué ses feux sur les perquisitions en cabinets d’avocats et relancé le débat autour du secret professionnel. Le cabinet ou le domicile d’un avocat peuvent-ils être ouverts à toutes les intrusions des magistrats ou autorités administratives en quête de transparence et de toujours plus d’informations ? Le secret professionnel de l’avocat doit-il céder le pas devant les nécessités des investigations judiciaires ?

L’ouvrage de Vincent Nioré, préfacé par François Saint-Pierre, s’attache à démontrer que les perquisitions chez l’avocat, qu’elles soient motivées par des préoccupations d’ordre judiciaire, financier ou fiscal, doivent répondre à des exigences procédurales encadrées par la loi et précisées par une importante jurisprudence, notamment celle de la Chambre criminelle de la Cour de cassation, de la Cour européenne des droits de l’homme et du juge des libertés et de la détention. Au fil de l’ouvrage, le rôle déterminant du Bâtonnier, le déroulement et les enjeux des perquisitions ainsi que les moyens de contestation sont passés en revue.

La perquisition constitue, par nature, une mesure privative de liberté et contraignante ; elle reste une épreuve de force entre magistrat et avocat. L’auteur, qui en a été acteur, contestataire et témoin à plus de cent reprises en sa qualité de délégué du Bâtonnier de l’Ordre des avocats de Paris, illustre son propos de ses expériences et livre de nombreuses pistes de réformes. Afin que la préservation d’un espace de confidentialité et le droit au secret restent ce qu’ils n’ont jamais cessé d’être, des biens précieux pour toute démocratie.

Une offre de souscription de – 15% pour l’ouvrage  est en cours jusqu’au 16 avril 2014.

L’année de droit social 2013

L’ANI et la loi sur la sécurisation de l’emploi auront marqué l’année 2013 : renforcement de la protection sociale, organisation du maintien dans l’emploi et des mobilités internes et externes, sécurisation de la procédure d’information-consultation du comité d’entreprise, réforme du temps partiel. Quant à l’actualité jurisprudentielle, la place de la religion dans l’entreprise, l’égalité de traitement et les garanties de prévoyance, la validité des ruptures conventionnelles, la modulation/annualisation du temps de travail, les congés payés au regard de la réglementation européenne, l’indemnisation du salarié en cas de manquement à l’obligation de sécurité de résultat, et toujours la représentation syndicale dans l’entreprise, les élections professionnelles sont autant de thématiques que la Cour de cassation a eu à connaître.

Toutes les décisions publiées de la Chambre sociale de la Cour de cassation sont référencées dans cet ouvrage. Une annexe spécifique est consacrée aux interprétations des dispositions conventionnelles de branche. Les principales sont commentées. Les principaux textes législatifs sont récapitulés par thème et commentés pour la plupart. Des références bibliographiques importantes complètent ces informations pour, au final, permettre aux lecteurs (avocats, juristes d’entreprises, magistrats, universitaires, étudiants…) une meilleure maîtrise des évolutions du droit social.

Ce livre est rédigé par les membres du Conseil scientifique du cabinet Barthélémy Avocats.

Commander l’ouvrage

2013, La course sans fin contre le chômage

http://www.librairie-social-rh.fr/epages/wksocial.sf/produit/14376/2013-la-course-sans-fin-contre-le-chomage-hors-serie?referent=home

Pour la septième fois consécutive, Liaisons sociales fait le bilan de l’année sociale écoulée.

Dialogue social, retraites, chômage, industrie, patronat, complémentaire santé, formation, dimanche, syndicats, contentieux, fonctionnaires, religion, autoentrepreneurs... Journalistes et experts analysent et commentent les treize grands thèmes qui ont marqué ces douze derniers mois. On y retrouve aussi les acteurs, cinq temps forts en images, les tops/flops d’initiatives d’entreprise ainsi que le bonnet rouge, objet de l’année. Un numéro exceptionnel de 84 pages qui passe au crible l’actualité sociale dans l’Hexagone mais aussi dans le monde, afin de mieux décrypter les enjeux de 2014.

Pour le commander

Prix du meilleur jeune auteur en droit du travail 2014

Concours du meilleur jeune auteur droit du travailLancement de la  deuxième édition du « prix du meilleur jeune auteur en droit du travail »,  organisé par la Semaine Sociale Lamy en partenariat avec les cabinets Proskauer et Antigone. Ce concours est ouvert aux étudiants de Master 2  de droit social qu’il s’agisse de Master Recherche ou de Master professionnel.

L ’objet de ce prix est de distinguer les mérites d’un étudiant ayant su, sur un sujet d’actualité en droit du travail, composer un article pédagogique et synthétique, exposant les enjeux du sujet et comprenant, en tant que de besoin, des critiques et des propositions.

L’article peut aussi être rédigé par plusieurs candidats dans la limite de trois. Il ne doit pas dépasser 25 000 signes espaces inclus, et ne doit pas comporter de notes de bas de page.
À l’issue d’une audition par le jury, le ou les auteurs du meilleur article sera publié dans la rubrique « Forum » de la Semaine sociale Lamy, se verra récompensé par l’attribution d’une somme de 5000 euros et d’un abonnement gratuit aux publications du groupe Wolters-Kluwer.
Le second prix est doté d’une somme de 2 500 euros , d’une publication de l’article sur le site Lamy étudiant et d’un abonnement gratuit aux publications du groupe Wolters-Kluwer.

Pour en savoir plus sur le concours et sur le sujet

Règlement du concours

S’inscrire au concours et envoyer l’article

Attention, les articles doivent être envoyés au plus tard le 17 avril 2014 à 23h00 !